Fort de 40 ans d’expérience dans le dosage dans de nombreux secteurs industriels, Dosatron répond encore plus précisément aux besoins de ses utilisateurs en proposant une gamme Industry Line ATEX satisfaisant les exigences de la règlementation ATEX.

Qu’est qu’une ATEX ?

Une atmosphère explosive (ATEX) se caractérise par un mélange d'air et de substances inflammables sous forme de gaz, vapeurs, brouillards ou poussières, dans lequel la combustion, après inflammation, se propage à l'ensemble du mélange non brûlé.
Une atmosphère explosible est « une atmosphère susceptible de devenir explosive par suite des conditions locales et opérationnelles. »
Pour exploser, l'atmosphère explosive doit contenir un mélange combustible et une source d'inflammation (étincelle, flamme ...).

Ou trouver une ATEX ?

Le risque de formation d’une ATEX ne se limite pas uniquement aux secteurs de la chimie ou de la pétrochimie. La quasi-totalité des secteurs d’activité (agroalimentaire, métallurgie, industrie pharmaceutique, industrie de transformation, recyclage etc…) est susceptible d’opérer en zone ATEX.
Quelques exemples permettant de mieux comprendre :

  • Mines : Poussière en suspension résultant de l’activité de forage dans les divers tunnels
  • Transformation des métaux : génération de poussières métalliques potentiellement explosibles lors de l’usinage ou du traitement des surfaces (polissage).
  • Ateliers de peinture : overspray dans les cabines de peinture lors du laquage de surfaces au pistolet est susceptible de former une atmosphère explosible.
  • Recyclage des déchets : gaz et / ou liquides inflammables ou encore des poussières de papier ou de plastique contenus dans des fûts et autres récipients non vidés
  • Transformation du bois : usinage de pièces en bois produisant des poussières de bois susceptibles de former des mélanges poussières / air explosifs dans des filtres ou des silos par exemple.
  • Agroalimentaire : Poussières explosives se formant lors du transport et du stockage de céréales, de sucre dans les industries de l'alimentation humaine et animale. Risque d'ATEX dans les filtres.

Le cadre Règlementaire

Au sein de l’Europe, les obligations des entreprises (chef d’établissement ou fabriquant de matériel) sont régies depuis les années 90 par 2 directives européennes :

  • les prescriptions visant à améliorer la protection en matière de sécurité et de santé des travailleurs susceptibles d’être exposés au risque d’atmosphère explosive (Directive 1999/92/CE du 16 décembre 1999),
  • les prescriptions pour les appareils et les systèmes de protection destinés à être utilisés en atmosphère explosive (Directive 94/9/CE du 23 mars 1994). Cette directive sera prochainement remplacée par la directive 2014/34/UE (effective à partir du 20 Avril 2016), destinée à harmoniser la législation au niveau des états membres.
 

La directive 1999/92/CE

Cette directive s’adresse aux employeurs. Elle fixe des prescriptions minimales de protection en matière de sécurité et de santé des travailleurs susceptibles d’être exposés au risque d’Atmosphère Explosible
Elle s’applique à tout établissement où une Atmosphère Explosible peut se former.
Elle définit entre autre la classification des zones en fonction de la fréquence et de la durée d’apparition des ATEXs.

Pour chaque entreprise, le chef d’établissement est responsable de l’évaluation des risques sur son site, et de la mise en œuvre du matériel approprié pour chaque zone identifiée.

 

La directive ATEX 1994/9/CE

Cette directive s’adresse aux constructeurs. Elle fixe les prescriptions minimales que doivent respecter les appareils et les systèmes de protection destinés à être utilisés en Atmosphères Explosibles.
Elle définit tout d’abord une classification des appareils en fonction du type d’industrie, du type d’ATEX et de la zone où le matériel doit être installé.

 

Les classes de température pour les gaz

Chaque constituant d’une atmosphère explosive type gaz a une température d’auto-inflammation qui lui est propre.
La classification de température définit les niveaux de température limite, pour toute partie ou toute surface du matériel installé dans la zone ATEX, atteinte en service dans les conditions les plus défavorables.
Plus la température d’inflammation est faible, plus la substance est dangereuse.

 

 

Les classes de température pour les poussières

Au même titre que les ATEX type gaz, les ATEX type poussière sont classifiées en 3 catégories en fonction de la taille des poussières.
Plus la taille des poussières est faible, plus la substance est dangereuse

 

 

Le marquage des produits ATEX

Tout produit destiné à être utilisé dans une atmosphère explosive doit, conformément à la directive 94/9/CE, contenir un certain nombre d’information permettant de l’identifier clairement.

 

 

Mobile App

Découvrez l'application mobile Dosatron conçue pour vous aider à régler votre doseur, entrer en contact avec les équipes, etre informé des mises à jour, trouver les informations dont vous avez besoin concernant votre doseur...
mobile App